Bienvenue sur le blog du Shakko, groupement de joueurs au sein de l'association Rennaissance & Culture
(Sainte Geneviève des Bois dans l'Essonne). Le club, avec 30 ans d'existence , joue "HISTORIQUE" (du Moyen-âge à nos jours) et "FANTASTIQUE" ( Warhammer 40000, Warhammer Battle , Seigneur des anneaux ...) tous les samedis après-midi
Pour nous contacter ou vous tenir au courant rejoignez nous sur notre FORUM

1 févr. 2012

Opération Bagration, 1944 : secteur de Baranovitchi


BRIEFING ALLEMAND :
L’avancée sovietique est fulgurante . Les troupes du secteur se regroupent sur la localité de BARANOVITCHI . Les derniers éléments retardataires semblent être passés cette nuit ; à l’aube , une section du genie a rejoint vos unités pour préparer la destruction du pont du village de BLOESNAU . 
L’hauptman du détachement a reçu l’ordre de tenir la position jusqu’à la destruction du pont 
Ce dernier, dans un souci de réussite de la mission, a réquisitionné 2 blindés retardataires qui franchissaient la rivière cette nuit . 


Objectif des joueurs allemands : tenir les positions pendant le minage et la destructions du pont


Ordre de bataille : 1 section à 2 escouades de grenadiers ( avec groupe de commandement )
1 section du genie à 2 escouades
2 hmg 
1 piece pack 40
3 blindés (1 tigre / 1 panther / 1 flakpanzer IV wirbelwind)
2 appels pour artillerie hors table / batterie de 10.5 cm fh18 (avec observateur sur la table)
1 champ de mine




BRIEFING SOVIETIQUE :
Le 1° corp mécanisé de PLIEV a reçu l’ordre de prendre aux allemands le plus vite possible les ponts enjambants les cours d’eau devant BARANIVITCHI . 
L’avance se maintient mais la présence de nombreuses unités ennemies operationnelles dans le secteur rend cette dernière difficile .
La veille , la compagnie a atteint le secteur des ponts mais de violents accrochages ont stoppé l' avance dans la soirée . Durant la nuit , le colonel Machikov a ordonné de lancer une attaque avec le reste de la compagnie car la prise des ponts est urgente .
Aux premières lueurs du jour le reste de la compagnie, appuyée par quelques T34 se lance à l’assaut .


Ordre de bataille : pc compagnie ( avec sniper )
2 sections de 3 escouades avec groupe de commandement (inclus un sniper dans chaque)
3 hmgs
3 mortiers de 81 mm
3 groupes de fusil antichar
1 observateur pour mortier de 122 mm (hors table)
1 canon de 45 mm tracté par komsomolet
1 groupe de reconnaissance (un BA10 et un BA64)
1 T34/76 
2 T34/85
1 SU 76m


OBJECTIF SOVIETIQUE : prendre le pont intact et repousser les allemands


photos du terrain :



Les soviétiques ont mené dans la nuit plusieurs infiltrations, mais ces dernières ont été vouées à l'échec à cause de la réactivité des sentinelles allemandes. Cependant , au début de l'attaque , les soviets savent que des allemands supportés par une pièce antichar couvrent les masures devant le pont.





Sur le flanc droit , une section soviétique avance prudemment en vue de prendre le promontoire qui domine le village.


La pièce antichar, après plusieurs tirs infructueux contre les T34/85 sur la route, décide de quitter sa position avant de se faire détruire.


Côté gauche, l'affrontement débute avec 2 escouades de soviets qui tombent sur une mg 42 et une escouade d'allemands en position en face du bois.


Cependant , la masse et la puissance de feu sovietique obligent les allemands à un repli vers la rivière.


Le reste de la section allemande se révèle de l'autre coté de la rivière pour appuyer le repli de leurs camarades pris sous le feu soviétique.


Du coté droit, une escouade du génie qui était en couverture dans les masures avec une hmg , décide de replier avec le pack40 vers le pont après avoir essuyé des feux nourris provenant du promontoir et des chars soviets.


Du promontoire, les frontovikis repèrent un flak panzer caché de l'autre coté de la rive; avisés, ils optent pour l'attaque furtive (en rampant donc) pour atteindre la rivière sans se faire hacher par le panzer .



Soudain , un char Tigre sort du village, se met en position sur la colline derrière le village et commence à prendre sous son feu les soviétiques sur la gauche.


Au centre, un char Panther caché dans le village, en couverture du pont, ouvre le feu sur un T34/85 et le detruit .



Sous le feu ennemi, les éléments du génie peinent à passer le pont en bon ordre; de plus les sapeurs qui sont en train de miner le pont se font moucher par les snipers du haut du promontoire ( les 2 figs allemandes dans la rivière sur la photo ) .

Côté gauche, Le tigre couvre le repli des allemands vers les positions en haut de la colline mais la pluparts des grenadiers tombent sous le feu des frontovikis et du BA 10 mis en position de l'autre côté de la rivière .






Pendant ce temps, le SU76 se faufile sur le côté droit du Tigre et le détruit au bout de 2 tirs bien ajustés

Conclusion
De plus les sapeurs du génie et l'équipe du pack 40 se font cueillir à la mitrailleuse lors du passage du pont et seulement quelques-uns réussissent à s'enfuir . 
A la fin de la partie, les allemands n'ont pu faire sauter le pont (il leur manquait 2 réussites de minage sur 10 demandés), le peu d'effectifs restant (un Panther pris sous le feu de chars adverses) un Flak panzer et quelques grenadiers ne permettent plus de tenir le village.
L'hauptman donne l'ordre du repli vers BARANOVITCHI avec le goût amer de la défaite.

Mission remplie pour les soviétiques : le pont est pris et sera exploité dans les heures qui viennent pour ouvrir d'autres têtes de pont au delà de cette rivière qui faisait obstacle à l'attaque sovietique vers BARANOVITCHI (un important noeud férrovière dans le secteur et vital pour les allemands ).