Bienvenue sur le blog du Shakko, groupement de joueurs au sein de l'association Rennaissance & Culture
(Sainte Geneviève des Bois dans l'Essonne). Le club, avec 30 ans d'existence , joue "HISTORIQUE" (du Moyen-âge à nos jours) et "FANTASTIQUE" ( Warhammer 40000, Warhammer Battle , Seigneur des anneaux ...) tous les samedis après-midi
Pour nous contacter ou vous tenir au courant rejoignez nous sur notre FORUM

23 mai 2010

Dans le ciel de Cambrai, octobre 1917.


Région de Cambrai, toujours sous contrôle allemand
Une mission de reconnaissance au-dessus des lignes allemandes, a été confiée à une escadrille de la 69ème AFC. Les services de renseignement français avaient appris, grace à des ouvriers infiltrés, qu’une nouvelle usine de fabrication de gaz moutarde avait été aménagée à l’arrière du front. La difficulté était que sa localisation se révélait très approximative ; et l’état-major allié n’acceptait une utilisation de l’artillerie sur rail qu’à la condition d’avoir un objectif clairement identifié (sic.)


Vues de l’aérodrome allemand.



Il fallait donc prendre une photo des lieux, et en revenir vivant ! La chose ne serait pas simple; notamment par la présence de DCA allemandes, et de tranchées de défense tout autour de l'objectif.


Un RAF RE 8, fragile et peu maniable, mais armé de deux mitrailleuses.
Un pilote et un coéquipier qui prendra les photos nécessaires.
 Le Dogfight fut extrêmement technique, et les joueurs utilisèrent au mieux les capacités de leur appareil. (manœuvrabilité, attaque en piquée, rase-motte, etc. …)

L’escadrille alliée qui appuie le RAF 8

Les allemands alertés par les sirènes, s’empressent de monter
 dans leurs appareils. Le décollage fut effectué sans embuches.
 D’un commun accord, on laissa dans les paquets "dégâts" les deux cartes (explosion de l’appareil). Celles-ci furent tirées à trois reprises, dont le biplace après avoir pris sa photo. Je continue pour ma part, à penser que ces cartes sont peu réalistes et très sévères, mais les joueurs ont plutôt aimé :D .

Le cirque volant ! un Spad a reçu un coup de Flak (le marqueur)

Poursuites et tirs en visée furent pléthores.

Le Fokker D VII du commandant Goering est touché
par le biplace, et crache de la fumée.

Un Sopnith est salement touché, et s’enflamme.
Au bilan, je constate encore une fois que pour survivre à ces combats, il faut absolument attaquer en surnombre :D , et éviter les trop fortes concentrations, en utilisant au maximum la surface de jeu. Les joueurs ont mieux géré cette fois-ci le potentiel d’altitude, et les combats à niveau différents (en piqué ou montée) furent nombreux. Bravo à tous !

Le pilote d’un Spad XIII a réussi un atterrissage de fortune …
mais loin de ses propres lignes.

Un Nieuport 17 s’est écrasé, après avoir été percé de toute part.

Coté Triple Entente :
Jean-Christophe (2 avions joués)[1 abattu]
Nicolas (1 avion) [abattu]
Stéphane (1 avion) [abattu …. Pulvérisé, je devrais dire :lol: ]
Vincent (1 avion) [2 victoires homologuées]
Total points victoire= 2 + 2 = 4 points

Coté Triple Alliance :
Cyril (2 avions joués) [1 abattu, 1 victoire posthume]
Pierrot (2 avions joués) [ 1 victoire homologuée]
Loïc (1 avion) [abattu] [1 victoire homologuée]
Victor (1 avion)
Total points victoire= 2 + 2 + 2 = 6 points

11 mai 2010

Les Daltons à Coffeyville, 5 octobre 1892.

En ce mois d'octobre, les Daltons et leurs complices s'approchent discrètement de leur objectif : les banques de Coffeyville. En effet, ils ont décidé de faire mieux que les frères James, en attaquant deux banques en même temps. Les Daltons n'en sont pas à leur première attaque. Ils ont déjà à leur actif des braquages de trains avec une audace incroyable, des vols de chevaux, des cambriolages de gares et de saloons ....

La Mainstreet de Coffeyville en 1909

Depuis un moment, la bande est en cavale et cette double attaque doit être la dernière, après ils iront s'établir en Amérique du Sud. Hélas, déjà l'attaque s'annonce mal. Bill Dollin, le chef de la bande, ne participera pas au braquage. Certains disent qu'il aurait voulu changer de cheval avant l'attaque et rejoindre la bande plus tard, d'autres qu'il n'était pas d'accord avec le partage du futur butin. De plus, l'endroit où la bande devait attacher ses chevaux près des banques est en réparation, obligeant les Daltons à mettre leur monture plus loin que prévu ...

Banque de Coffeyville

 La bande des Daltons descend discrètement la rue de Coffeyville, pensant ne pas avoir été repérés, alors que le Shériff Connelly et ses adjoints avertis de leur arrivée, se dirigent vers eux Colts et Winchesters armés.


La bande aperçoit le Shériff et se met aussitôt à couvert, Connelly et ses hommes font de même. L'un des hommes du Shériff, pénètre dans la Federal Bank, alors qu'un autre prend position sous un charriot.


Après plusieurs coups de feu, les premiers hommes des Daltons et du Shériff commencent à tomber. Un Dalton entre dans la Federal Bank, et tire à bout portant sur l' adjoint qui y avait pris position. Dans la précipitation, les deux tireurs se ratent lors du premier échange de tir, mais le braqueur tue l'homme de loi au tir suivant.


Dehors, une partie de la bande prend une femme en otage, puis entre sans résistance dans la Codon Bank. Hélas ils ne peuvent remplir tout de suite leurs sacs de dollars, le caissier leur faisant croire que le coffre est muni d'une minuterie et qu'ils doivent attendre que celui-ci s'ouvre.


Les hommes du Shériff sont maintenant près de la Federal Bank, l'un d'eux rentre dans celle-ci Shotgun à la main. Il vide son double canon dans le bâtiment tuant le braqueur, son camarade qui venait de le rejoindre ainsi que le caissier ( le shotgun ça "arrose" ) avant d'être tué à son tour. La banque est vidée des braqueurs. Grisés par cette victoire, un adjoint du Shériff tente d'abattre un Dalton qui s'abrite derrière son otage. Hélas, en éliminant sa cible il tue aussi l'otage ( là, Nico tu n'as vraiment pas eu de chance).


Pendant que les Dalton commencent à vider la Codon Bank dont le coffre s'est enfin ouvert, les habitants de Coffeyville qui étaient partis s'armer arrivent dans la zone de combat. Une partie du groupe se dirige vers les banques alors qu'une autre essaie de couper la retraite des Daltons.

Alors qu'ils traversent la rue principale trois d'entre eux sont abattus par des braqueurs qui étaient restés à l'extérieur, en position sur un toit ou derrière un bâtiment, tout cela sous les yeux de l'adjoint Cubine qui depuis le début du combat est resté bloquer derrière son abri.


Les Daltons ayant vidés la Codon Bank, décident de se replier vers leurs chevaux. Ils hésitent un instant à aller chercher l'argent de la Federal Bank puis voyant leurs camarades morts, les sacs d'argent éventrés à côté d'eux, y renoncent. Tant pis, ils ne feront pas mieux que les frères James.

Les habitants de Coffeyville n'ont pas l'intention de les laisser repartir avec leur butin, d'autant plus qu'en sortant de la banque, sans raison, un Dalton abat froidement son otage. Ils les harcèlent dans leur retour vers le Coral. L'adjoint Cubine passe enfin à l'action, mais hélas, rate à trois reprises sa cible et finit par se faire tuer après s'être découvert imprudemment.


La partie s'est arrêtée là faute de temps. Pas sûr que les Daltons aient réussi à s'échapper de Coffeyville, les habitants tenant à leurs maigres économies.

 Épilogue historique :
Le 05 octobre vers 09h00, Grat Dalton, Bill Powers et Dick Broadwell se dirigent vers la Codon Bank et l'attaquent, tandis que Bob et Emmett font de même à la Fédéral National Bank. A la Codon Bank, un employé fait croire aux braqueurs que le coffre ne peut être ouvert avant 09h30, les voleurs décident d'attendre. Ces minutes fatidiques laissent le temps aux habitants de Coffeyville et au Marshal Connelly d'organiser la riposte, d'autant que ces derniers ont été prévenus de l'attaque par un complice des Daltons qui trahit la bande, un dénommé Chapman, employé de la Fédéral Bank. Bob le tue froidement pour cette trahison.

La fusillade s'engage alors entre la bande des Daltons, les autorités et les habitants de Coffeyville. La bataille dure douze minutes, une éternité lorsque l'on est sous le feu adverse. Quand les colts se taisent, quatre hommes du gang et quatre citoyens sont morts dont le Marshal Connelly. Du côté des Daltons, Bob et Grat sont morts ainsi que Bill Powers. Dick Broadwell s'échappe à cheval mais mourra un demi mile plus loin.

Emmet, le plus jeune des frères Daltons né en 1871 fut blessé par 23 balles et condamné à perpétuité. Il sera libéré en 1907 après 14 ans de prison, jouera son propre rôle dans les premiers westerns (une adaptation de son livre retraçant l'histoire du gang) et mourra à Hollywood en 1937 après avoir fait fortune dans l'immobilier à Los Angeles.