Bienvenue sur le blog du Shakko, groupement de joueurs au sein de l'association Rennaissance & Culture
(Sainte Geneviève des Bois dans l'Essonne). Le club, avec 30 ans d'existence , joue "HISTORIQUE" (du Moyen-âge à nos jours) et "FANTASTIQUE" ( Warhammer 40000, Warhammer Battle , Seigneur des anneaux ...) tous les samedis après-midi
Pour nous contacter ou vous tenir au courant rejoignez nous sur notre FORUM

15 nov. 2013

Arizona, été 1864 : dans la boucle du Rio Santa Cruz


Il y a de l'activité à Flat Gulch, petite ville bâtie jadis par une communauté de mormons.
C'est curieux, elle est pourtant abandonnée depuis des années ...


Ville fantôme pour les Apaches comme dans la réalité.
Des tuniques bleues - un tantinet voleurs d'un fourgon de l'Us Army - s'y retrouvent cernés de toutes parts par des Indiens.



Sur ce, un sheriff, son adjoint et un prisonnier (ayant quelque peu malmené la région) passant par-là se retrouvent pris au piège, eux aussi.

Pendant que les agents de la loi et leur outlaw se dirigent vers l'entrée de Flat Gulch, les tuniques bleues un brin rebelles profitent de la diversion pour s'esquiver en direction de l’autre extrémité de la bourgade.

Les "Cops" se faisant tirer dessus comme dans une chasse à la caille, ces derniers se rapprochent des militaires espérant sans doute un peu de soutien...
Chemin faisant, ils passent par une masure où se trouve un cadavre du 11e(?) de cavalerie, un péquenot quelque peu décérébré et un tunnel bien sombre.


Peu après le ralliement des civils et des militaires, les tuniques bleues conclurent de faire exploser le chariot afin que les armes ne tombent pas entre de mauvaises mains et de tenter le tout pour le tout dans la fuite avec le maximum d'armes récupérées, les chevaux libres de cavalier portant le plus possible de matos et les blessés.


Hélas deux d'entre eux ne devaient pas revoir le jour, dont le gradé.



Contre toute attente, les civils choisirent une option différente et semblable à celle des militaires en début de partie : ils profitèrent que les Indiens furent à la poursuite des cavaliers pour aller se planquer dans le tunnel (enfin si le fêlé les aura laissé passer), le brigand profita du tintouin pour prendre la poudre d'escampette. Il n'ira pas loin car à l'entrée de Flat Gulch il se fera refroidir...


BOUM !


Les Apaches furent fort contrariés de voir le fourgon sauter, avec le gros de la poudre, des munitions et des armes parties en fumée.


N'osant pas approcher des maisons de Flat Gulch à cause des esprits, ils s'acharnèrent à poursuivre les visages pâles qui purent, néanmoins, s'enfuir honteusement mais avec presque tous les chevaux.


Malgré tout, les Indiens n'eurent à déplorer qu’un ou deux pertes et quelques armes abîmées. Si les esprits les empêchaient de pénétrer dans les baraquements, ils purent néanmoins récupérer les deux chevaux des deux derniers civils qui avaient si étrangement disparus...

2 commentaires:

  1. Quoi? Un post que je n'ai pas vu? Bon, avec du retard, de très beaux décors, dépaysants et magnifiques, et toujours cette plume si sympa...Super!

    RépondreSupprimer
  2. Merci
    Ambiance Blueberry, "La Mine de l'Allemand perdu"

    RépondreSupprimer