Bienvenue sur le blog du Shakko, groupement de joueurs au sein de l'association Rennaissance & Culture
(Sainte Geneviève des Bois dans l'Essonne). Le club, avec 30 ans d'existence , joue "HISTORIQUE" (du Moyen-âge à nos jours) et "FANTASTIQUE" ( Warhammer 40000, Warhammer Battle , Seigneur des anneaux ...) tous les samedis après-midi
Pour nous contacter ou vous tenir au courant rejoignez nous sur notre FORUM

25 févr. 2005

Contre-attaque sur Markovska, août 1943.

Le combat étant la suite de deux autres combats il me faut revenir quelques semaines en arrière.

Fin juillet début août 1943 , front de l’est …

Apres l’échec initial de l’offensive allemande contre le saillant de Koursk , les soviétiques lancent une contre attaque, en direction de Bielgorod avec une importante supériorité numérique. La violence de l’attaque bouscule les premières lignes allemandes .

Le premier affrontement s’est passé prés du petit bourg Markovka, situé sur la ligne de chemin de fer Orel-bielgorod, qui s ‘est retrouvé en première ligne suite à l’avancée des rouges. Malgré de faibles effectifs nous avons contre toute attente, grâce à, il est vrai, l’arrivée d’un train blindé et de sturmgeschutzes, réussi à tenir en échec une pointe de T34 ennemis

Conscient de la menace que fait peser cette offensive le commandement allemand suspend l’attaque sur Koursk et nous envoie des renforts

Un combat de rencontre eut lieu alors dans la steppe russe. Apres un succès initial, grâce à notre armement et l’expérience de nos troupes, nous avons subi la pression d’un adversaire résolu et numériquement supérieur

Il est clair que si nous laissons l’offensive russe se développer nous risquons de perdre Kharkov et tout l’Ukraine orientale

C’est pourquoi nous avons reçu l’ordre de relancer l’attaque sur le flanc de l’avancée russe pour stopper leurs divisions motorisées

Nous disposons pour cela de deux compagnies (A et B) d’infanterie plus une compagnie motorisée ( C ) en sous effectif car elle a souffert de l’affrontement précédent , de plus le commandement nous a envoyé 3 brummbars 2 éléphants et 4 stugs pour remplacer les panzers perdus il y a quelques jours. Nous possédons aussi 8 nebelwerfers et 8 canons de 105mm derrière nos lignes prêts à nous soutenir.

La compagnie A se situe dans un bois au sud-est et devra attaquer une colline (B) en face plus au nord, elle sera appuyée par les brummbars et les stugs plus la compagnie C .
La compagnie B s’est regroupée sur une colline au sud (a gauche de la compagnie A) et devra attaquer un bois (Q) au milieu de la carte.
Les éléphants devront couvrir le flanc ouest de l’attaque.

L’attaque commença par un tir des nebelwerfers pour ramollir les positions russes sur la colline B .Nous avions aussi appelé des avions bombarder le bois Q, mais nos deux stukas
rencontrèrent des Stormoviks russes et les engagèrent, il s’en suivit un combat aérien ayant comme résultat le gaspillage d’essence. Pendant ce temps les blindés prenaient lentement leurs positions pour la suite de l’assaut .Il repérèrent un canon antichar de 45mm sur la colline F, le danger était inexistant.
Les nebelwerfers bombardent les positions russes

Les nebelwerfers continuèrent leur travail de ramollissement et les canons de 105 se mirent à pilonner le bois Q. Les compagnies A et B se mirent en mouvement vers leurs objectifs, une mitrailleuse tira sur la compagnie B. Puis les russes rappelèrent leur aviation qui attaqua la compagnie C, malgré les mitrailleuses des sdkf et d’un canon de DCA un sdkf fut détruit et un autre immobilisé.

Les nebelwerfers stoppèrent leurs tirs tandis que la compagnie A était bombardée par des mortiers et fut attaquée par l’aviation russe qui faisait un second passage. Elle subit de grosses pertes mais continua sa progression .Le commandement rappela les avions.
Des tirs d’infanterie venaient du bois Q vers la compagnie B mais elle aussi continua sa progression. Les éléphants arrivèrent sur leur objectif et des petits obus leurs tombèrent dessus mais l’effet fut semblable à des gouttes d’eau sur une plaque de métal chauffé à blanc

Apres s’en être pris à la compagnie A les avions russes firent un dernier passage sur la
compagnie B , tout de suite ses hommes se jetèrent au sol, et subirent des pertes mais ils tenaient le coup. Les stugs arrivèrent sur les positions ennemies russes de la colline B qui malgré le bombardement d’artillerie avaient tenu , les stugs se mirent à mitrailler la compagnie russe qui envoya des cocktails Molotov sur un stug qui brûla .

Les nebelwerfers reprirent leurs tirs sur une colline au nord –nord est et détruisirent deux canons de 76,2 mm .Des messerschmitts arrivèrent et attaquèrent une compagnie qui avait établie une défense à contre pente derrière la colline B faisant de nombreuses pertes et tuant même l’attaché de liaison du PC de compagnie. La compagnie A arrive prés de la colline B mais traverse un champ de mines et subit des tirs de la compagnie russe sur la colline. La compagnie B, elle, reste à tirer sur des russes invisibles dans le bois.

Finalement malgré notre expérience et notre matériel supérieurs à l’ennemi.
Malgré notre artillerie et notre meilleur commandement, nous avons subi de nombreuses pertes humaines qui firent échouer la contre attaque, nous profitâmes de la nuit pour battre en retraite.

Les vainqueurs furent Jean-Christophe et Frank
Les perdants sont Maurice et Hugo et moi.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire