Bienvenue sur le blog du Shakko, groupement de joueurs au sein de l'association Rennaissance & Culture
(Sainte Geneviève des Bois dans l'Essonne). Le club, avec 30 ans d'existence , joue "HISTORIQUE" (du Moyen-âge à nos jours) et "FANTASTIQUE" ( Warhammer 40000, Warhammer Battle , Seigneur des anneaux ...) tous les samedis après-midi
Pour nous contacter ou vous tenir au courant rejoignez nous sur notre FORUM

4 juin 2011

Omaha Beach, Fox green : 6 Juin 1944


On sait que le bombardement aérien et naval n'a pas affecté les défenses de plage.
Les bunkers les plus importants ont été repérés bien sûr depuis longtemps par l'aviation, ou signalés par la résistance, mais la construction récente de nombreux petits ouvrages ainsi que l'arrivée de la 352ème division sont passées inaperçues ou ont été négligées.


Résultat, mis en alerte par les bombardements, en position dans ses tranchées et blockhaus, derrière ses barbelés, champs de mines, murs antichar..., l'allemand attend.


Une première vague de 9 barges s'approche.
Pas de batterie lourde sur Fox Green, mais des coups de mortiers de 120mm qui se perdent dans l'eau, et un tir direct de 88 assassin qui explose tout l'avant de la barge de droite, privant une compagnie de la première vague de son commandement.




Comme dans les films, les rampes des embarcations s'abaissent, les premiers groupes descendent, et simultanément font crépiter les crêtes jusque là silencieuses.



F.M., M.MG., 75 d'infanterie, 75 P.A.K., mortiers de 81mm s'en donnent à cœur joie, d'autant que les américains ont choisi de débarquer groupés sur leur côté gauche, pour éviter les bunkers les plus dangereux et aussi bénéficier de ce côté du surnombre .
L'opportunité est cependant offerte à l'allemand de pouvoir concentrer le tir de ses pièces dispos sur cet axe .







Plusieurs sections d'infanterie sont ainsi bloquées, soit par de mauvais tests de moral suite aux pertes (1/3 voire la moitié pour certaines d'entre elles), soit parce qu'ayant pris l'option tactique de se mettre en « position de sauvegarde » (meilleur abri, mais pas de possibilité ni de bouger ni d'engager le combat).
Néanmoins, l'élan n'est pas complètement brisé, et certaines unités d'infanterie U.S. progressant par des angles moins battus que d'autres, arrivent aux réseaux de barbelés et aux premiers bunkers.





A la 2ème initiative U.S., un destroyer vient soutenir le débarquement d'une deuxième vague avec ses 6 pièces de 152 mm, sur des objectifs repérés par un D.L.O. au sol, tandis que les unités d'appui rescapées de la 1ère vague, maintenant en place, prennent à partie les diverses positions allemandes.
Sous un feu allemand plus dilué, certains bunkers finissent par être neutralisés, tandis que des brèches sont faites dans les réseaux de barbelés, ouvrant des passages vers les hauteurs de la plage.








Une contre-attaque allemande se met en place, une section d'infanterie U.S. se retrouve coincée dans un champ de mines, mais avec le débarquement d'une troisième vague d'assaut et un soutien maintenant important (destroyer, mortiers et mitrailleuses) il y a peu de chances de rejeter les G.I's à l'eau, tandis que les défenses encore intactes mais orientées vers la mer sont condamnées à être tournées...







6 commentaires:

  1. Ce doit être le pied de jouer sur une table pareille !

    RépondreSupprimer
  2. Bravo pour ce scenario !
    C'est toujours impressionnant de voir tout se petit monde monté à l'assaut des Bunkers !

    RépondreSupprimer
  3. Merci pour vos commentaires.
    C'est vrai qu'Omaha c'est un scénar à faire.

    RépondreSupprimer
  4. Sorry,I have actually forget to mention it. It's a homemade ruleset "Ligne de Front" (Front Line) written and used in our club. Sadly, solely in french.

    RépondreSupprimer