Bienvenue sur le blog du Shakko, groupement de joueurs au sein de l'association Rennaissance & Culture
(Sainte Geneviève des Bois dans l'Essonne). Le club, avec 30 ans d'existence , joue "HISTORIQUE" (du Moyen-âge à nos jours) et "FANTASTIQUE" ( Warhammer 40000, Warhammer Battle , Seigneur des anneaux ...) tous les samedis après-midi
Pour nous contacter ou vous tenir au courant rejoignez nous sur notre FORUM

10 janv. 2016

Frontière ente le Texas et l'Arkansas, avril 1864

Raid réussi de la cavalerie U.S. sur les arrières rebelles.
Ponts, dépôts, gares ont été détruits, mais à présent l'alerte est donnée.
Il faut vite maintenant regagner les lignes amies, en évitant les troupes régulières et autres milices lancées à la poursuite des « raiders ».
Un pont solide, mais défendu par une pièce d'artillerie





Obstacle, ou aubaine pour faire passer les chariots ?

Les Bleus choisissent au final une autre option, un pont de bois.


Moins exposé, plus direct, mais donnant pratiquement dans le centre de Flat Gulch, qui doit sûrement abriter plus d'un soldat rebelle.




Une avant-garde ayant pour mission de dégager le passage, les chariots de logistique avec les blessés, et ensuite l'arrière garde censée tenir à distance les éventuels poursuivants.

Après s'être débarrassé des premières sentinelles, le combat s'engage avec le gros des sudistes tandis que, déboule du côté opposé de la table, une unité de cavalerie régulière ennemie.





Son engagement au combat sera retardé par des tirs de déserteurs, jusque là dissimulés, et espérant profiter de l'occasion pour passer la ligne de front et regagner leurs pénates.

Désagréable surprise pour les Bleus, l'arrivée inopinée de leurs chariots de logistique pressés par un fort parti de miliciens.


Ces derniers, stoppés par le feu violent feu de l'arrière garde, maintiendront pour autant la pression, tout en se gardant une certaine distance...

Au final, la puissance de feu des Nordistes armés de fusils se chargeant par la culasse aura raison de la résistance Rebelle.


Malgré quelques pertes, dont un chariot, les cavaliers Bleus pourront donc poursuivre leur route...
Toute ressemblance avec le film de John Ford « Les Cavaliers » ne serait ni fortuite ni involontaire ...

1 commentaire:

  1. Très sympa, belle atmosphère et beaux décors...et un petit salut au grand John en passant...très sympa!

    RépondreSupprimer